La transmission de la coqueluche :

 


La contagion de la coqueluche se fait par l'inhalation du bacille. L'individu infecté par la maladie rejette des goutelettes de salive lorsqu'il tousse et ces goutelettes peuvent donc être aspirées par d'autres individus. Si le contact est proche, le taux d'attaque est d'environ 70 %.

La maladie est particulièrement contagieuse au début de la maladie et malheureusement c'est dans cette première phase qu'elle passe inapercue. Le risque de contamination est d'autant plus élevé si le malade se trouvant avec une autre personne dans une pièce exigüe, est pris de quintes de toux répétées et prolongées.

Le risque de contamination diminue avec le temps. Il est à son maximum lorsque le malade tousse et à son minimum pour devenir quasi nul après 5 jours de traitement antibiotique.